Je souhaite devenir fleuriste

Devenir
Fleuriste

Se former au métier de fleuriste

Devenir Fleuriste : formation nécessaire

La formation professionnelle pour exercer le métier de fleuriste constitue un atout en matière de recrutement et d’évolution de votre carrière professionnelle. En définitive, la formation est l’élément-clé pour devenir fleuriste.

En continu ou en alternance, CNPH-Piverdière propose plusieurs parcours de formation :

  • CAP fleuriste adulte de 6 à 9 mois
  • CAP fleuriste en apprentissage 12 mois
  • BP Fleuriste adulte
Découvrir les formations fleuristes

Avec un niveau 3 (CAP), intégrez notre CAP Fleuriste adulte !

De part notre parcours sur-mesure, votre formation continue CAP Fleuriste adulte peut durer entre 6 à 9 mois. Quant au CAP Fleuriste en apprentissage, celui-ci dure 12 mois. Nous proposons un parcours de formation axé sur les gestes techniques en art floral.

Besoin d’infos ? Contactez notre équipe Orientation & Recrutement 

  • Mail : recrutement@cnph-piverdiere.fr
  • Téléphones : 02 41 45 67 55 / 06 26 85 00 22
  • Formulaire de contact : cliquez ici

Devenir fleuriste

Quel est le métier de fleuriste ?

Comme responsable de magasin, le fleuriste travaille avec des fournisseurs, il doit savoir gérer ses stocks : les fleurs sont des produits périssables, à « durée de vie limitée » et dont la rotation doit être bien planifiée. Il entrepose les fleurs et les plantes.

Quelles sont les qualités pour devenir fleuriste ?

Pour devenir Fleuriste il faut apprécier la relation à la clientèle. Le fleuriste répond à la demande des clients, qu’ils aient ou non une idée précise de leur besoin. Pour un produit à offrir, le fleuriste tient compte de la circonstance, il se renseigne sur la personnalité, la sensibilité, les couleurs préférées… du destinataire.

Créativité et sens artistique pour réaliser des compositions harmonieuses

Devenir fleuriste exige de se montrer créatif et original pour réaliser des bouquets dans l’instant pour un client en magasin ou confectionner une composition décorative à la demande. Il doit savoir marier harmonieusement les couleurs, jouer avec la longueur des tiges, la forme et le volume des pétales ou du feuillage. Il met en œuvre ce même sens artistique et créatif lorsqu’il organise l’agencement de son magasin, met en scène sa vitrine

Savoir se démarquer de la concurrence

Devenir fleuriste c’est savoir confectionner et commercialiser des produits originaux, des articles dédiés, des services innovants. (Location livraison à domicile, abonnement)

Allier connaissances en botanique, disponibilité et résistance physique

Devenir fleuriste nécessite de travailler le samedi, parfois le dimanche et les jours fériés. Il connaît des périodes d’activité plus intense au moment des fêtes (Saint Valentin, fête des mères, Toussaint, Noël…). Il doit faire preuve d’une certaine résistance physique, car il reste debout une grande partie de la journée et évolue dans un environnement frais et humide.

Fermer