DEVENIR VISUAL MERCHANDISER

EN SAVOIR +

Le Visual Merchandiser est responsable du merchandising et de l’identité visuelle d’une marque. Les bonbons près des caisses de supermarchés, c’est lui. Les chocolats en tête de rayon, c’est encore lui. Les présentoirs pour les promos, les vitrines des boutiques de mode, c’est toujours lui.

Définition du métier :

Le Visual Merchandiser est responsable de l’application des principes de merchandising dans le magasin tout en étant garant de l’identité visuelle de l’enseigne. De ce fait, il contribue à mettre en valeur les collections en optimisant le merchandising pour développer le chiffre d’affaires. Dans son domaine, il conseille le personnel du magasin et les forme sur le merchandising visuel.

Blog_VisualMerchandiser-VisuelMerchandiser_CNPHPiverdière

Rattaché à un magasin ou une enseigne, il peut encadrer une petite équipe selon la taille de la structure. En interne, le Visuel Merchandiser est en relation avec l’ensemble du personnel du magasin et plus particulièrement les équipes de vente, le personnel technique et la direction. Il est également en relation avec le service des achats. Quant à l’externe, il est en relation avec les clients lorsqu’il est sur la surface de vente et aussi avec des sous-traitants et des fournisseurs.

Visuel Merchandiser ou Visual Merchandiser :

Aujourd’hui, il existe une seule expression française pour définir le métier de Visual Merchandiser. Quelle expression devons-nous alors utiliser ? En voici des exemples : Visual Merchandiser, Visual Merchandiser, Merchandiser Visuel, Merchandiser Visual, Merchandisage visuel, Merchandising visuel, Merchandising visual…

C’est une certitude, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Toutes ces expressions désignent un seul et même métier ! Au CNPH-Piverdière, nous utilisons cette version : Visual Merchandiser. Aujourd’hui, le merchandising visuel est considéré à la fois comme un art et comme une science. Nombreux sont les facteurs entrant en jeu pour y parvenir.

En savoir + : Article Devons-nous dire Visuel ou Visual Merchandiser

Et ensuite…

Pour faire face à la concurrence entre les nombreuses marques et enseignes, les entreprises font de plus en plus appel au Visual Merchandiser. La vente d’un produit passe par le visuel. La vitrine joue un rôle très important dans le processus d’achat. Nombreuses sont les entreprises faisant appel à son savoir-faire. Le visuel merchandiser travaille pour des grands ou petits magasins, pour des sociétés de prêt-à-porter, pour des entreprises spécialisés (exemple : Les Galeries Lafayette, Décathlon, Kiabi, Système U, etc…).

Un visual merchandiser gagne en expérience au fils des années et peut donc devenir Responsable de magasin, Responsable de merchandising, Étalagiste…

Comment devenir visual merchandiser ?

Activités principales du Visual Merchandiser :

Le visuel merchandiser met en scène des produits d’une marque ou d’une enseigne afin qu’ils soient remarqués…et achetés comme par exemples les vêtements, les chaussures, accessoires, la maroquinerie ainsi que les produits alimentaires.

Le metteur en scène de la vente

Afin d’accomplir cette mission, il analyse et étudie de près les habitudes et comportements d’achat des clients, leurs principaux besoins, etc. Il s’adapte aux résultats de l’enseigne pour définir une ou des stratégie(s) commerciale(s).

Quelques exemples d’activités : 

  • Mise en oeuvre de l’identité visuelle
  • Participation à des projets de merchandising
  • Élaboration de supports marketing
  • Suivi des indicateurs de gestion
  • Veille concurrentielle

Exemples de missions de la vie courante…

Ce professionnel de l’image, le Visual Merchandising vérifie que les produits sont bien sur les rayons et bien disposés. Il se base sur l’univers, le style, la décoration, l’image et le visuel définis par la direction artistique afin de disposer les différents articles.

Du merchandising au contrôle

Il doit atteindre les objectifs fixés par la Direction en réalisant les missions suivantes :

  • Organiser au sein du magasin l’implantation des zones correspondant aux opérations commerciales
  • Concevoir et élaborer des maquettes de présentation ou des simulations informatiques de projets
  • Etudier et proposer des projets de vitrines ou de présentation de produits
  • Contribuer à actualiser la charte merchandising de l’enseigne
  • Assurer le reporting auprès de sa hiérarchie
  • Réaliser des visites chez les fournisseurs
  • Se rendre dans des salons professionnels afin de s’informer des tendances

Qualités requises à l’exercice du métier

Nous distinguons les qualités liées aux aptitudes professionnelles et celles liées aux compétences techniques.

Les aptitudes professionnelles :

  • Maîtriser les techniques de merchandising, outils bureautiques, logiciel de traitement d’images
  • Connaître les concepts liés à l’identité visuelle
  • Analyser les indicateurs de gestion
  • Maîtriser les règles de communication
  • Connaître les règles de sécurité à respecter en point de vente

Les compétences techniques :

  • Capacité de communication, d’écoute et de dialogue
  • Sens créatif et artistique
  • Ouverture d’esprit et curieux sur les tendances émergentes, matières, couleurs…
  • Sens de l’observation
  • Réactivité
  • Bon contact avec la clientèle

Les formations pour devenir Visual Merchandiser :

CNPH-Piverdière basé près d’Angers en Maine-et-Loire (49) propose deux parcours de formation pour devenir Visual Merchandiser avec son Titre RNCP « Etalagiste Décorateur Marchandiseur ». Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RCNP) regroupe les certifications qui conduisent à un métier. Ce titre atteste de toutes les compétences nécessaires à l’exercice du métier de Visuel Merchandiser.

Pour devenir Visual Merchandiser au CNPH-Piverdière, vous avez la possibilité de réaliser votre parcours de formation soit en continu ou soit en apprentissage. Ces deux formations se réalisent sur une période de 12 mois à Angers avec des périodes en entreprise sur les temps fort de l’activité.

En savoir + sur les programmes de formations : 

Fermer