Sauveteur secouriste du travail – Formation initiale

Intitulé

Sauveteur Secouriste du Travail

Objectif

Acquérir les connaissances de bases en matière de prévention et de secourisme pour protéger ou secourir toute personne au sein de l’entreprise. Être capable d’intervenir sur un lieu d’accident, de secourir la victime et préparer l’arrivée des secours. Se préparer à la compétence de Sauveteur Secourisme du Travail.

Niveau de sortie

Certificat valable 24 mois

Durée

2 jours

Code CPF

237259

Prochaine session

Nous consulter

  •  
  •  
  •  
  •  

Formation en inter et intra entreprise

Modalités d’évaluation :

  • Théorie
  • Observations
  • Certificat

Organisation :

  • 2 jours en présentiel
  • inter ou intra entreprise
  • Animé par un formateur SST validé par la CARSAT

Contenu

Le sauvetage – secouriste du travail

Les accidents du travail dans l’établissement ou dans la profession, Intérêt de la prévention des risques professionnels, Qu’est-ce qu’un sauveteur-secouriste du travail ?

Rechercher les risques persistants pour protéger

Identifier les sources de risques réelles ou supposées dans la situation concernée, Repérer les personnes qui pourraient être exposées aux risques identifiés, Définir les actions à réaliser permettant la suppression éventuelle du (des) risque(s) identifié(s), Repérer les matériels spécifiques permettant cette suppression, Assurer ou faire assurer, par la personne la plus apte et pour une suppression permanente, la mise en œuvre de ces matériels, Faire en sorte de rendre impossible – lorsque la suppression du risque identifié ne peut être envisagée de manière réaliste – l’exposition de quiconque à ce risque, En cas d’impossibilité de suppression ou d’isolement du (des) risque(s) identifié(s) reconnaître les situations dans
lesquelles il pourra, sans risque pour lui-même dégager la victime

Examiner la victime et faire alerter

Face à une situation d’accident, le sauveteur-secouriste du travail doit être capable :
D’examiner la (les) victime(s)(adulte, enfant, nourrisson), avant et pour la mise en œuvre de l’action choisie en
vue du résultat à obtenir, De reconnaître, suivant un ordre déterminée, la présence d’un ou plusieurs des signes indiquant que la vie de la
victime est menacée, D’associer au(x) signe(s) décelé(s) le(s) résultat(s) à atteindre

Secourir

Face à une situation d’accident, le sauveteur-secouriste du travail doit être capable :
D’effectuer l’action (succession de gestes) appropriée à l’état de la (des) victime(s), De déterminer l’action à effectuer pour obtenir le résultat à atteindre, que l’on a déduit de l’examen préalable, Mettre clé œuvre l’action choisie en se référant à la technique préconisée, Vérifier, par observation de la victime, l’atteinte et la persistance du résultat attendu, jusqu’à la prise en charge de la victime par les secours spécialisés
> La victime saigne abondamment : Compression manuelle.
> La victime s’étouffe : claques dans le dos, méthode d’Heimlich
> La victime ne répond pas, ne respire pas: Massage cardiaque externe, ventilation artificielle et pose d’un DSA (Défibrillateur semi-automatique)

Mise en situation

Prise en compte des risques spécifiques de l’entreprise

Évaluation des acquis par un test

 

Conditions d’entrée : 

  • Salarié ou gérant
  • Être amené à exercer la fonction de secouriste dans son établissement.
  • Formation ouverte aux personnes en situation de handicap : un référent handicap étudiera les adaptations pouvant être mise en place pour vous permettre de suivre la formation.

Processus d’admission : 

  • Prise de contact avec le service entreprise du CNPH-Piverdière
  • Définition du projet de formation
  • Proposition commerciale (devis)

Modalités de financement :

Pour connaître les modalités de financement, contactez notre service entreprise. Nous répondrons à vos questions et vous délivrerons une info sur-mesure.

  • Opérateurs de compétences : OPCO
  • Financement par les entreprises pour les salariés
  • Compte Personnel de Formation (CPF)

Autres financement, nous consulter pour un devis.

Validation / Certification :

à l’issue de la formation, les acquis de connaissances du participant seront évalués au regard des objectifs de la formation (QCM, quizz, mise en situation…). Une attestation de fin de formation pour être remise au stagiaire à l’issue de la formation.

Dans le cas de formations certifiantes, à l’issue de la formation, un certificat attestant de la réussite et/ou du niveau obtenu sera délivré.


Taux de réussite : 100% en 2019

Une question sur la formation ?

Contactez-nous

  • Par mail à celine.bruneau@cnph-piverdiere.fr
  • Par téléphone au 02 41 45 43 32 ou 06 14 92 23 09
Fermer