Devenir Maraîcher Biologique | CNPH-Piverdière (49)

Devenir
Maraîcher Bio

Se former en Maraîchage Biologique

Devenir Maraîcher Bio : formation nécessaire

Après avoir validé un niveau 3 (CAP ou Bac Pro) en agriculture ou horticulture, la formation de spécialisation en Agriculture Biologique est l’élément-clé pour devenir Maraîcher Bio.

C’est pourquoi, CNPH-Piverdière propose un Certificat de Spécialisation conduite de productions en agriculture biologique. Cette formation s’adresse à toute personne qui souhaite diversifier ses activités ou s’installer en agriculture biologique.

La région des Pays de la Loire financement la formation à 100%, uniquement pour les demandeurs d’emploi. 

Par ailleurs, les apprenants bénéficient d’une exploitation pédagogique de plus 4 hectares ainsi qu’un espace maraîchage et permaculture pour réaliser les travaux pratiques. De plus, des travaux pratiques en maraîchage biologique se réalisent directement chez des professionnels en agriculture biologique à des temps forts de l’année. 

A l’issue de la formation, les apprenants seront opérationnels pour le monde du travail en agriculture biologique. Ceux qui le souhaitent peuvent aussi poursuivre leurs études vers un niveau Bac+5 : BP REA ou BP RAPH.

 

Voir le programme de formation

Besoin d’infos ? Contactez notre équipe Orientation & Recrutement 

  • Mail : recrutement@cnph-piverdiere.fr
  • Téléphones : 02 41 45 67 55 / 07 78 42 15 40
  • Formulaire de contact : cliquez ici

Devenir Maraîcher Biologique

Vous souhaitez devenir maraîcher bio ? Le maraîcher bio travaille sur la biodiversité et les méthodes alternatives à l’utilisation de produits phytosanitaires. Il produit des légumes et fruits tout en respectant les cycles biologiques, l’équilibre naturel, la biodiversité et en préservant l’environnement. En dernier lieu, il dirige son exploitation sur des plans techniques, humains et commerciaux.

Quel est le métier d’un Maraîcher Biologique ?

En fonction des légumes cultivés et des volumes produits, le maraîcher choisit un circuit de distribution adapté. Centrales d’achat de la grande distribution, coopératives, industrie agroalimentaire (conserve, surgelés, « quatrième gamme »…), vente directe aux consommateurs sur l’exploitation ou sur les marchés sont autant de façons de commercialiser ses produits.

Quelles sont les missions d’un Maraîcher Biologique ?

Chef d’entreprise, il assure la gestion de la trésorerie, recrute et forme les ouvriers agricoles permanents et ouvriers agricoles saisonniers, le maraîchage nécessitant une main-d’œuvre saisonnière.

Devenir maraîcher bio : savoir organiser son activité à partir d’un planning de culture

Le maraîcher élabore un planning de culture. Tout d’abord, il fixe des dates de semis mais aussi les dates de récoltes escomptées, les parcelles et les superficies pour chacune des variétés plantées. Il doit tenir compte de la rotation des cultures qui permet au sol de se reposer.

Devenir maraîcher bio : avoir une traçabilité et des contrôles drastiques

En revanche, être maraîcher implique de capitaliser de nombreuses indications de traçabilités liées à la production. En résumé, il doit garder toutes les informations des opérations réalisées pour garantir une traçabilité de la production. Ces données permettent d’améliorer les rendements de l’exploitation. Le maraîcher inspecte régulièrement les parcelles, analyse l’état des sols, vérifie la température et l’humidité des serres notamment pour prévenir toutes anomalies

Fermer