Salaire et alternance : une rémunération qui dépend de l'âge et du contrat | CNPH-Piverdière (49)
Contactez-nous

Salaire et alternance : une rémunération qui dépend de l’âge et du contrat

La rémunération des alternants est établie par le Code du Travail et s’appuie sur un pourcentage du SMIC. Elle varie donc sous l’effet de l’augmentation annuelle du SMIC. Pour rappel, au 01 janvier 2021, le montant du Smic mensuel brut va augmenter de +0,99% pour s’établir à 1 554,58 euros.

La rémunération pour le contrat d’apprentissage

Pour un contrat en apprentissage, l’âge et également la progression dans le cycle d’apprentissage détermine le salaire.

Pour l’apprenti ayant entre 18 et 20 ans :

  • En 1ère année : 43 % du SMIC = 668,47 €
  • En 2e année : 51 % du SMIC = 792,84 €

De 21 à 25 ans :

  • En 1ère année :  53 % du SMIC = 823,93 €
  • En 2e année : 61 % du SMIC = 948,29 €

Un apprenti ayant 26 ans et plus, qu’il soit en 1ère, 2e ou 3e année, gagnera 100 % du SMIC  ou bien le salaire minimum conventionnel.

La rémunération pour le contrat de professionnalisation

Le salaire minimum versé au titulaire d’un contrat de professionnalisation est uniquement proportionnel à son âge et du niveau de formation :

  • Diplôme inférieur au Bac (ou niveau 4)
  • Diplôme supérieur ou égale au Bac

Ainsi, si le salarié a moins de 21 ans :

  • Avec un niveau de formation inférieur au bac : 55 % du SMIC = 855,02 €
  • Avec un niveau de formation égal ou supérieur au bac : 65 % du SMIC = 1 010,48 €

De 21 à 25 ans :

  • Avec un niveau de formation inférieur au bac :  70 % du SMIC  = 1 088,21 €
  • Avec un niveau de formation égal ou supérieur au bac : 80 % du SMIC = 1 243,66 €

Si l’alternance a 26 ans et plus, la rémunération est à 100 % du SMIC, peu importe son niveau de formation. De plus, son salaire ne peut être inférieur à 85% du salaire minimum conventionnel (SMC).

Des majorations pour les apprentis

Certaines dispositions conventionnelles peuvent toutefois venir gonfler le salaire de l’alternant, notamment dans certaines branches où le salaire minimum est plus élevé que le SMIC (BTP, pharmacie…). En outre, des avantages peuvent venir s’ajouter à la rémunération, tels que le 13e mois, les différentes primes, la prise en charge partielle des frais de transport ou encore les tickets restaurant.

 

Fermer